Quel est le coût d'une assurance auto

Assurance automobile : combien ça coûte ?

Si vous avez l’intention de conduire en France, vous devez avoir une assurance automobile. Dans cet article nous vous expliquons comment fonctionne l’assurance de votre véhicule et quel est le coût d’une assurance auto.

Qu’est ce que l’assurance auto ?

En France, tous les véhicules à moteur doivent être assurés au moins pour la responsabilité civile. Vous devez le faire même si le véhicule n’est pas en circulation, sauf si les quatre roues sont démontées. Le fait de ne pas assurer une voiture peut entraîner une sanction de 3 750 €.

Comment fonctionne l’assurance auto ?

L’assurance automobile en France protège le véhicule plutôt que le conducteur, ce qui signifie que si votre contrat le permet, d’autres conducteurs titulaires d’un permis peuvent conduire votre voiture.

L’assurance s’appliquant au véhicule, chaque voiture en France doit être assurée indépendamment. Toutefois, de nombreux fournisseurs d’assurance offrent des réductions pour une deuxième ou plusieurs contrats d’assurance automobile si vous possédez plusieurs véhicules.

Selon les chiffres de 2016, la France est le deuxième plus grand marché de l’assurance automobile en Europe, après le Royaume-Uni. Il existe plus de 90 fournisseurs d’assurance automobile dans le pays. Le marché français de l’assurance est réglementé par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), une branche de la Banque de France.

Si vous êtes un résident français, vous devez souscrire une assurance automobile en France et veiller à ce que votre véhicule ait une plaque d’immatriculation française. Les citoyens des États membres de l’UE peuvent continuer à utiliser l’assurance de leur pays d’origine.

Les types d’assurance automobile :

Assurance auto à responsabilité civile :

Il s’agit de l’assurance minimale requise par la loi française. Elle vous protège contre les dommages et les blessures causés aux tiers dans les cas où vous êtes en faute. Cela inclut tous les passagers de votre véhicule. L’assurance responsabilité civile ne couvre pas vos dépenses personnelles, comme le coût de la réparation des dommages causés à votre propre véhicule. bonne assurance à avoir.

Assurance auto au tiers :

Elle englobe la responsabilité civile, les incendies et les vols. Cette assurance est parfois appelée « tiers plus ». Ce type de contrat d’assurance auto comprend la couverture habituelle de la responsabilité civile ainsi que des frais pour les dommages causés à votre propre véhicule par des accidents, des catastrophes naturelles ou des actes terroristes.

Ce type de contrat couvre généralement :

  • les dommages causés par la tempête et les inondations
  • les dommages au pare-brise dus à des débris ou à un accident avec un animal
  • le vol et le vandalisme (une plainte doit être déposée)

Les contrats diffèrent d’une compagnie à l’autre, alors examinez bien les clauses afin d’avoir notamment connaissance du montant des franchises. En effet, les assurances auto vous demande de payer une franchise avant d’intervenir sur la prise en charge d’une réparation. Les coûts des franchises varient également en fonction du dommage causé. Une expertise peut également être réclamée par votre compagnie d’assurance pour attester de la véracité des dommages causés au véhicule.

Assurance auto tous risques :

Cette garantie couvre les dommages causés à votre voiture par un accident que vous soyez responsable ou non. C’est un choix judicieux de couverture si vous conduisez une voiture neuve et si vous parcourez de grande distance quotidiennement.

Bien que les assurances automobiles tous risques soient complètes, la plupart comportent des exclusions, alors assurez-vous de lire les clauses avant de signer. Elles sont généralement associées à des dommages intentionnels ou à des événements qui se produisent lorsque la voiture est garée illégalement. Compte tenu de ses garanties, l’assurance automobile tous risques est plus élevée que les autres.

En dernier lieu, vous pouvez également joindre votre assurance automobile à vos autres contrats en optant pour l’assurance multirisque.

Coût et prix assurance automobile

Le coût de l’assurance automobile

Les coûts de l’assurance automobile, comme dans la plupart des autres pays, varient considérablement et sont déterminés par divers facteurs, notamment :

  • la valeur du véhicule
  • l’usage que vous en faites (les cotisations sont souvent plus élevées si vous l’utilisez pour le travail)
  • la fréquence de vos déplacements (formules au kilomètre)
  • le type de couverture
  • l’âge du conducteur et le profil du conducteur (jeune conducteur ou antécédent d’accidents)
  • la localisation (les cotisations varient selon les régions)

En augmentant vos cotisations, vous pouvez réduire vos franchise. Il s’agit du montant que vous versez en cas de sinistre. La plupart des compagnies d’assurance imposent un droit d’entrée obligatoire, par exemple de 100€. Cela signifie que vous paierez les 100€ pour un sinistre et que le solde restant sera payé par l’assurance. Plus la franchise est basse plus c’est avantageux.

La plupart des contrats d’assurance vous permettent d’augmenter votre franchise en échange d’un coût mensuel ou annuel moins élevé. Certaines assurance auto tous risques sont même disponibles sans franchise.

Assurances complémentaires :

Vous pouvez assurer votre voiture à l’aide de diverses d’assurance complémentaires. Les assurances multirisques les incluent souvent et comprennent :

  • l’assistance médicale : couvre les frais de traitement médical en cas d’accident, ainsi que les frais de décès ou d’invalidité en cas d’accident grave.
  • l’assistance juridique : couvre les frais de représentation et de conseil juridique en cas d’incident.
  • l’assistance dépannage : couvre les frais de réparation et de remorquage du véhicule en cas de panne sur la route.
  • assurance de l’équipement : couvre les coûts de l’équipement et des biens se trouvant dans la voiture jusqu’à une certaine quantité, comme les bagages ou un autoradio.
  • protection du bonus : elle protège votre bonus en cas d’accident.

Bonus-Malus assurance auto :

La France utilise le système du bonus-malus, qui est également utilisé dans de nombreux autres pays. Il consiste à récompenser ou pénaliser les conducteurs en fonction de leur conduite et donc de leurs accidents de la route. Les déductions pour absence de sinistre s’accumulent à un taux de 5 % par an, et il faut 13 ans de conduite sans faute pour obtenir le maximum de 50 % de bonus-malus. Le malus varie selon si vous êtes responsable, il sera de 25 %, ou partiellement responsable, il sera de 12,5 %. Si vous êtes reconnus comme non responsable de l’accident, aucun malus ne sera donné. Notez que selon les assurances auto, le malus peut varier.

Enfin, depuis 2021, un malus écologique existe et ce calcul en fonction du taux d’émission de CO2 par km de votre véhicule, et en fonction de sa catégorie.

Comment choisir une assurance automobile ?

Lorsque vous cherchez une assurance automobile, vous devez faire le tour du marché afin d’obtenir le meilleur tarif pour vos besoins spécifiques. Outre le coût des cotisations, voici quelques autres facteurs à prendre en compte :

  • Qu’est-ce qui est et n’est pas couvert par votre contrat ? Vérifiez les clauses et lisez attentivement les conditions générales.
  • Quel est le coût de l’ajout de ce dont vous avez besoin s’il n’est pas couvert ?
  • Quel est le montant de la franchise et dans quelle mesure pouvez-vous réduire vos primes en l’augmentant délibérément ?
  • Qu’est-ce qu’un bonus de non réclamation, et pouvez-vous transférer les primes gagnées ailleurs ?
  • Procédure de demande d’indemnisation : est-il facile de présenter une demande d’indemnisation ?
  • Devrez-vous payer d’avance et être remboursé ensuite, ou l’assurance s’occupera-t-elle directement des paiements ?
  • Vérifiez la réputation de la compagnie en consultant ses notes et les avis des clients pour voir quels commentaires ont été faits.
  • Assistance routière : la compagnie dispose-t-elle d’une politique adéquate d’assistance en cas de panne ?

Comment souscrire à une assurance automobile ?

Chaque compagnie d’assurance auto a son propre processus de demande, alors assurez-vous de savoir ce dont vous aurez besoin à l’avance. La plupart des assurances automobiles proposent désormais des inscriptions en ligne, ce qui vous permet de souscrire votre contrat en remplissant simplement un formulaire de demande et en téléchargeant les documents nécessaires.

En général, il vous sera demandé de fournir les éléments suivants :

  •  le certificat d’immatriculation/carte grise de la voiture
  • un permis de conduire valide
  • un rapport sur les antécédents du conducteur
  • les informations personnelles de l’assuré, telles que son âge et son adresse

Vous devriez recevoir dans les jours qui suivent votre contrat d’assurance avec votre attestation qui démontre que la voiture est assurée. Vous devez conserver un double de votre certificat d’assurance, dans votre voiture. Il s’agit d’un feuillet vert, appelé vignette d’assurance qui doit être joint à votre attestation d’assurance. Vous devez l’attacher à votre pare-brise de manière à ce qu’il soit bien visible.

Vous recevrez également le formulaire de constat amiable que vous devez remplir en cas d’accident.

Comment résilier une assurance automobile ?

Vous pouvez être amené à résilier ou rétracter votre assurance automobile pour diverses raison. Les formalités sont souvent similaires d’une compagnie d’assurance à une autre. La résiliation d’un contrat d’assurance automobile se fera donc généralement par lettre de résiliation envoyée en recommandée auprès de votre assureur.

En cas de dommage :

En cas d’accident remplissez le constat amiable avec les différents parties et l’envoyer à votre assureur dans les 5 jours qui suivent. Prenez bien les coordonnées de toutes les autres parties impliquées dans l’accident, par exemple les noms, adresses, numéros de plaque d’immatriculation. Prenez des photos et obtenez les déclarations de tous les témoins présents sur le lieu de l’accident.

Pour appuyer votre réclamation d’assurance, vous pouvez envoyer les photos et les déclarations des témoins.

En cas de vol, vous devez immédiatement prévenir la police pour déposer une plainte puis faire une déclaration de sinistre dans les deux jours.